Comment réparer une fuite d'eau au niveau d'un raccord ?

Comment réparer une fuite d'eau au niveau d'un raccord ?

Sommaire


  1. Qu'est-ce qu'un raccord ?
  2. Les types de raccords existants
  3. Les étapes à suivre pour le colmatage d’une fuite d’eau au niveau du raccord
    1. Vérifier la bague du siphon
    2. Remplacer le joint d’étanchéité
  4. Le crédit d’impôt et la réparation d’une fuite d’eau


Vous avez constaté une fuite d’eau au niveau d’un raccord ? Sachez qu’il vous est possible de la colmater vous-même. Pour cela, suivez les conseils ci-dessous.

Qu'est-ce qu'un raccord ?

Le raccord est une pièce de plomberie qui relie deux éléments de tuyauterie. Il sert à faire couler l’eau à travers tous les tuyaux de l’installation et la totalité du circuit d’alimentation d'eau. Cela peut d’ailleurs aussi bien concerner l’adduction (l’alimentation en eau depuis son point originel) que l’évacuation ainsi que toutes les pièces du logement (cuisine, WC ou salle de bain).

De ce fait, les fuites au niveau de chaque tuyau se réduisent. L’étanchéité d’une tuyauterie est grandement relative à la qualité de l’installation, celle de la pièce, du produit et du mastic choisi pour le colmatage de la fuite d’eau d’une pièce de la canalisation. En définitive, le raccord est essentiel au fonctionnement correct de cette dernière.

Les types de raccords existants

Il faut savoir qu’il existe un raccord dédié à chaque tuyau dans votre maison, il varie en fonction du matériau dont il se compose et de la pièce où il se situe (cuisine, WC ou salle de bain). Par contre, il est également important de noter qu’il existe sur le marché des modèles de raccord pouvant s’adapter à différents types de tuyaux. Ainsi, voici les catégories de raccords existants :

  • le raccord en cuivre ;
  • le raccord en PVC ;
  • le raccord en laiton ;
  • le raccord en polyéthylène réticulé (PER).

Les étapes à suivre pour le colmatage d’une fuite d’eau au niveau du raccord

Pour vous expliquer comment réparer une fuite d’eau au niveau du raccord, nous allons prendre l’exemple du siphon. Ainsi, vous devrez passer par deux étapes essentielles pour y arriver.

Vérifier la bague du siphon

La première étape est de couper l’alimentation en eau depuis le compteur correspondant. En effet, la bague du siphon peut être la cause de la fuite d’eau. Cet endommagement peut provenir d’un matériau de composition usé et trop vieux, surtout si c’est du PVC. Le problème de la fuite d’eau se réglerait alors en changeant le modèle !

Dans le cas où vous ne trouveriez aucune trace d’usure de matériau, il faudra juste resserrer la bague pour réussir le colmatage de la fuite d’eau. S’il s’agit d’un modèle en PVC, il est possible de le faire simplement à la main. En revanche, s’il est en laiton :

  • avec une clé à molette, maintenez en place une partie du tuyau ;
  • avec une deuxième clé à molette, faites tourner la seconde partie du tuyau.

Si au terme de tout cela, le problème de la fuite d’eau n’est toujours pas résolu, il faudra voir si ce n’est pas le joint d’étanchéité qui fait mal son travail.

Remplacer le joint d’étanchéité

En premier lieu, il faudra dévisser la bague du siphon puis vérifier si le joint est placé correctement. Si ce n’est pas le cas, vous devrez le repositionner de la bonne manière. Par contre, dans le cas où il est usé et en mauvais état, le revisser serait une erreur. Remplacez-le alors par un modèle identique avant de revisser la bague de siphon.

Notez que pour une réparation temporaire, il est possible d’utiliser du mastic pour le colmatage d’une fuite d’eau. En effet, ce matériau est très efficace comme solution d’appoint. Par contre, si la fuite d’eau est conséquente, c'est-à-dire que vous avez affaire à un jet d’eau et non pas à quelques gouttes, il est important de faire appel à un professionnel qualifié. Pour cela, vous pouvez simplement consulter les sites web proposant ce service.

Le crédit d’impôt et la réparation d’une fuite d’eau

Il faut savoir qu’il est possible de profiter d’un crédit d’impôt pour l’emploi à domicile afin de procéder à la réparation d’une fuite au niveau d’un tuyau. Ce crédit s’élève à 50 % des dépenses que vous engagez annuellement pour effectuer de petits travaux de plomberie et de bricolage.

Notez que la déduction fiscale admet une limite de 12 000 euros. Cela dit, ce plafond peut monter de 1 500 euros pour chaque personne que vous avez à votre charge. Mais quoiqu’il en soit, la déclaration à l’URSSAF de la réparation d’une fuite d’eau par un professionnel est obligatoire.