Que faire lorsque l’on constate une fuite d’eau au plafond ?

Que faire lorsque l’on constate une fuite d’eau au plafond ?


  1. Que faire lors d’une fuite d’eau au plafond ?
    1. Protégez immédiatement votre logement et alertez votre voisin
    2. Faites un constat amiable
    3. Informez votre assureur
    4. Dans les 5 jours, envoyez votre demande d'indemnisation à votre assurance
    5. Constater les dégâts avec un expert
    6. Acceptez ou non l'indemnisation proposée
  2. Comment réparer son faux-plafond suite à une fuite d’eau ?


Catastrophe, vous venez de vous rendre compte que de l’eau coule chez vous à travers le plafond ! Vous êtes totalement paniqué et vous vous demandez comment réagir ? Pas de panique, mettez immédiatement une bassine sous la fuite, puis prévenez vos voisins si vous résidez en appartement. Enfin appelez votre propriétaire si vous êtes locataire. Ensuite ? Nous allons faire le point pour vous des démarches à effectuer.

Que faire lors d’une fuite d’eau au plafond ?

Le voisin du dessus a oublié de fermer le robinet de la salle de bain ? Une canalisation a percé ou bien encore l’évacuation de son lave-linge était mal fixée ? Résultat, c'est vous qui l'avertissez en découvrant un jour que de l'eau coule depuis votre plafond. Il est important d’agir très vite car un dégât des eaux peut très vite prendre des proportions énormes !

Protégez immédiatement votre logement et alertez votre voisin

Il est important de couper immédiatement l’électricité si votre logement est inondé. Il faut agir au plus vite ! Placez des bassines sous la fuite, puis éponger l’eau déjà répandue sur le sol. Ne touchez plus à rien ! Une fois la tâche accomplie, allez voir votre voisin afin de le prévenir de la fuite.

Faites un constat amiable

Si le dégât des eaux provient bel et bien de chez votre voisin, il est important de remplir un constat à l’amiable.

Informez votre assureur

Il est important de prévenir votre assureur que vous avez subi un dégât des eaux. Certaines compagnies vous permettent de déclarer les sinistres en ligne ou via une application mobile. Cette option est très intéressante car elle vous fera gagner du temps !

Dans les 5 jours, envoyez votre demande d'indemnisation à votre assurance

Afin que votre assurance habitation puisse prendre en charge les travaux de réparation et aussi vous versez une indemnisation, il est important de lui adresser vite les justificatifs suivants :

  • Un des volets du constat à l’amiable que vous avez au préalable rempli avec votre voisin,
  • La liste des effets endommagés
  • Liste des dégâts occasionnés chez vous
  • L’ensemble des justificatifs comme une photo, une facture, pouvant prouver la propriété ainsi que la valeur des effets endommagés

Constater les dégâts avec un expert

Votre assurance va vous envoyer un expert afin de constater et évaluer les dégâts. Ainsi l’assurance sera en mesure de déterminer le montant de votre indemnisation. Suite à cela, l'expert ou bien votre assureur vous transmettra un avis d'acceptation estimant le montant des dommages subis ainsi que l'indemnité versée par l’assurance.

Acceptez ou non l'indemnisation proposée

Si vous jugez que l'indemnisation proposée est acceptable, retournez à votre assureur la lettre d'acceptation. Par contre, si vous pensez que l'indemnisation est insuffisante et que votre assureur a sous-estimé l'ampleur des dégâts, vous pouvez demander une expertise contradictoire. Vous devrez alors faire appel à votre propre expert. Sachez toutefois que ces honoraires seront à votre charge, sauf si votre contrat d'assurance prévoit la garantie "Honoraires d'Experts".

Comment réparer son faux-plafond suite à une fuite d’eau ?

Vous ne pouvez absolument pas effectuer une réparation le temps que votre plafond reste humide. Rien ne sert en effet de repeindre ou bien encore de retapisser un mur, si celui-ci n'est pas entièrement sec. Idem pour le plafond. De plus, si le faux plafond contient de l'isolant, vous devez au préalable l’enlever et le remplacer. En effet, il faut savoir qu’un isolant gorgé d'eau n’est plus efficace.
Pour vous aider dans la réparation, vous pouvez faire entreprise spécialisée dans le traitement des dégâts des eaux et de l'humidité. Elles seules disposent des techniques permettant de diminuer l'attente entre le dégât des eaux et le séchage complet. Selon la dégradation de votre plafond, il sera nécessaire de refaire une peinture, un placo ou bien encore poser un nouveau faux plafond.

Quoi qu'il arrive, n'effectuez aucune rénovation par vos propres moyens suite à un dégât des eaux. Même si cela peut s’avérer tentant, ce n'est que lorsque les experts estimeront que le faux plafond est sec qu'il faudra lancer la rénovation !