Changer l’ancien modèle de tête de robinet de votre cuisine

par | Juin 17, 2023 | Plomberie

Votre robinet de cuisine est l’une des pièces les plus utilisées de votre cuisine. Que vous achetiez ou cherchiez à remplacer des pièces, voici ce qu’il faut savoir à son sujet.

De toutes les pièces qui fonctionnent dans une cuisine, le robinet est peut-être celle que nous utilisons le plus.

Aujourd’hui, ces appareils sont proposés dans une gamme de prix plus large que jamais. Vous pouvez acheter un robinet de cuisine à partir de 15 euros, mais nous vous recommandons de dépenser plus pour garantir sa durabilité. Après tout, si vous allez utiliser votre robinet de cuisine aussi fréquemment, il est préférable d’en acheter un qui durera.

L’amélioration de la fabrication et de l’ingénierie permet aux robinets d’aujourd’hui de ne pas goutter et de durer plus longtemps, et les raccords rapides les rendent faciles à installer. Par ailleurs, le nombre de modèles et de fonctions a explosé, offrant un éventail de choix étourdissant. Cependant, que le robinet soit simple ou sophistiqué, il contient tous les mêmes éléments de base.

Dans cet article, nous allons voir ensemble comment vous allez pouvoir faire la bascule entre votre ancien modèle de robinet et un modèle plus récent et plus performant.

Les différentes pièces d’un robinet de cuisine

tête robinet

Avant d’acheter un nouveau robinet, choisissez d’abord l’évier. Sa taille, sa forme et ses caractéristiques détermineront l’emplacement du robinet et la portée du bec.

Veillez également à mesurer la hauteur du bec. Dans l’idéal, il doit être suffisamment haut pour laisser passer la casserole la plus profonde, mais pas trop pour que l’eau éclabousse partout lorsqu’elle touche l’évier. Assurez-vous qu’il y a suffisamment d’espace derrière et à côté du robinet pour nettoyer le corps et utiliser confortablement la poignée.

Mousseur

Commençant à l’extrémité du robinet, il s’agit de la partie (généralement en maille) qui divise le flux d’eau en plusieurs petits courants afin de diluer l’eau avec de l’air. Les aérateurs réduisent le volume d’eau qui s’écoule tout en conservant la sensation d’un écoulement à haute pression, ce qui réduit considérablement les éclaboussures dans l’évier.

Bec verseur

Le bec est la partie du robinet que la plupart des gens remarquent en premier ; c’est la partie qui achemine l’eau du corps vers l’évier et son design peut être distinctif. Un bec droit offre une longue portée avec un profil bas. Un bec à col de cygne a une forme élégante, en arc de cercle, qui est pratique pour remplir des casseroles profondes. Le design en forme de crosse de berger a la même forme que son nom et offre un dégagement supplémentaire ainsi qu’un peu d’intrigue. Enfin, le bec articulé est doté de plusieurs articulations qui vous permettent de diriger le jet d’eau là où vous en avez besoin.

Outre ces considérations de style, il est important d’anticiper l’utilisation que vous ferez de votre bec dans la cuisine. Les versions extractibles sont dotées d’une tête de pulvérisation rétractable qui se fixe sur le bec ; les têtes extractibles, disponibles dans plusieurs styles de becs, sont maintenues en place par gravité.

A LIRE :   A quel artisan faire appel pour déboucher une fosse septique ?

En revanche, les becs abaissables (généralement équipés d’un col de cygne) nécessitent un socle aimanté ou verrouillé pour rester en place lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Il existe également des becs mains libres, qui se mettent en marche à l’aide d’une pédale ou d’un détecteur de mouvement.

Poignée

En ce qui concerne la poignée du robinet, qui permet d’ouvrir et de fermer le robinet, vous avez le choix entre une ou deux poignées. La poignée simple est facile à utiliser pour les personnes de tous âges et de toutes capacités. Elle peut être montée sur le dessus du bec, de chaque côté, sur le devant ou à côté, ce qui nécessite un trou séparé. Le robinet à deux poignées a une poignée supplémentaire dont il faut se préoccuper, mais son charme intemporel est un élément attrayant pour toute cuisine.

Valve

Pour contrôler le débit et la température de l’eau, les robinets d’aujourd’hui utilisent des valves à cartouche qui renferment toutes les pièces fonctionnelles dans une seule unité facile à remplacer (ce qui signifie qu’il n’y a pas de rondelles à changer).

Certains robinets sont en plastique ou en métal, mais les meilleurs contiennent une paire de disques en céramique durs et lisses qui fuient rarement et ne sont pas affectés par les dépôts d’eau dure. Les disques peuvent se fissurer s’ils accrochent des débris ; veillez donc à rincer vos conduites d’alimentation avant d’installer le robinet (les conduites d’alimentation relient les tuyaux d’eau chaude et d’eau froide de la maison).

Les valves à cartouche diffèrent selon la marque et le modèle du robinet. Si vous devez en remplacer une, commandez-la directement auprès du fabricant.

Sur le même sujet : réparer robinet chasse d’eau cassé

Corps

Le corps est l’endroit où l’eau chaude et l’eau froide sont mélangées avant de passer par le bec. Dans un modèle à trou unique, l’eau chaude et l’eau froide sont réunies dans une seule pièce de fonte qui abrite également les vannes. Ce type de corps est disponible avec une ou deux poignées.

Dans le modèle à pont, un tuyau reliant deux robinets distincts mélange l’eau chaude et l’eau froide avant qu’elle n’atteigne le bec. Ce type de robinet n’est pas très courant, mais on le retrouve parfois dans les modèles d’époque.

Une troisième option est le corps étendu, qui nécessite trois trous. Il mélange l’eau chaude et l’eau froide comme le robinet à pont, mais le tuyau est caché sous le comptoir.

Les différentes options de montage d’un robinet

À quoi le robinet sera-t-il fixé ? L’option la plus courante est le montage sur pont, où le robinet est relié à l’évier. Il est facile à installer si l’espace entre l’évier et le mur est suffisant. Il faut percer des trous dans le comptoir ou l’évier.

Une deuxième option consiste à fixer le robinet au mur, ce qui a pour avantage de libérer de l’espace sur le comptoir et de faciliter le nettoyage. Mais ce n’est pas une bonne idée pour les murs extérieurs dans les climats froids, où les tuyaux risquent de geler.

A LIRE :   Comment réparer un lave-vaisselle qui ne se vide pas tout seul
tête robinet

Matériaux courants : Laiton, acier inoxydable, plastique, zinc

Les options standard pour le matériau du robinet sont :

  • le laiton,
  • l’acier inoxydable,
  • le plastique et
  • le zinc.

Le laiton est le choix le plus populaire. Il est durable et facile à couler, et les entreprises proposent une grande variété de modèles et de finitions. Certains robinets sont équipés de têtes de pulvérisation en plastique, qui pèsent moins lourd et restent froides au toucher ; d’autres pièces peuvent être en zinc.

L’acier inoxydable massif est un autre bon choix, mais il est plus cher que le laiton (ne le confondez pas avec les finitions en acier inoxydable appliquées sur le laiton). Certaines entreprises appliquent une couche protectrice transparente sur l’acier inoxydable pour le protéger des taches d’eau et des empreintes digitales.

Les robinets en plastique ou en zinc constituent l’option la moins durable. Ils peuvent être conçus pour ressembler au laiton, mais ils sont fabriqués à partir d’un matériau beaucoup moins cher. Le meilleur moyen de les distinguer est de les prendre en main : le plastique et le zinc sont légers, tandis que le laiton est plus lourd.

Application des finitions

La méthode la plus ancienne et la plus courante pour appliquer une finition à un robinet est la galvanoplastie. Le robinet est plongé dans un bain de métal dissous qui adhère à la surface lorsqu’un courant est appliqué. Cette méthode offre une finition durable, mais le placage est sensible aux produits nettoyants agressifs.

Une technique plus coûteuse consiste à utiliser le dépôt physique en phase vapeur. Le robinet est placé sous vide et bombardé d’ions métalliques qui se lient à la surface. Il en résulte une finition très dure et résistante qui ne nécessite pas de couche transparente.

Enfin, le revêtement par poudre consiste à pulvériser sur le robinet une poudre sèche qui durcit lorsqu’elle est exposée à la chaleur. Le revêtement par poudre permet d’obtenir une finition uniforme et épaisse, mais il n’est pas aussi durable que le dépôt en phase vapeur ou la galvanoplastie.

tête robinet

Comment installer un nouveau robinet ?

Les nouveaux robinets sont si faciles à installer que vous n’avez pratiquement pas besoin d’outils. Si vous retirez un vieux robinet, utilisez un pistolet thermique ou un sèche-cheveux pour desserrer les écrous rouillés. Retirez les écrous à l’aide d’une pince à pompe à eau ou d’une clé à bassin.

Si vous avez un comptoir en pierre, ne vous servez pas du mastic de plombier, qui contient de l’huile susceptible de tacher la pierre. Sinon, utilisez le mastic pour former un joint entre la base du robinet et le comptoir. La plupart des robinets modernes sont munis d’un joint torique à la base et n’ont pas besoin de mastic.

Francois Boulinguez plombier chez plmsosfuite

Francois Boulingnuez, Plombier chez PLM SERVICES

François Boulinguez est plombier depuis maintenant une dizaine d’année et s’occupe de tout les travaux de plomberie sur le secteur de Franconville chez PLM SERVICE depuis 6 ans.

Véritable expert dans son domaine, il partage son expérience en recherche de fuite, débouchement de canalisation et travaux de plomberie pour vous aider au quotidien.

SUR LE MEME SUJET

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *