Dégât des eaux - Copropriété - Recherche de fuite

Accueil     Dégât des eaux

Quelle protection lors d'un dégât des eaux dont vous n'êtes pas responsable ?

Lorsqu’un dégât des eaux arrive, on n’est sûrement pas préparé. Normalement, c’est un risque couvert par l’assurance. Mais pour quels types de garanties et comment faire sa déclaration ? Afin de vous aider à mieux appréhender cette situation, nous vous proposons dans cet article de trouver toutes les informations relatives à ce sinistre.

Quelle assurance pour un dégât des eaux ?

La souscription à une assurance multirisque habitation est nécessaire pour avoir droit à une prime en cas de dégât des eaux. Ce contrat assure les occupants de la maison contre les risques d’explosion, d’incendie et de dégât des eaux. Néanmoins, il faut savoir que tous les sinistres ayant attrait à l’eau n’est pas forcément couverts. Font parties des clauses exclues : les sinistres résultant de l’humidité, les sinistres dus à la condensation et les sinistres résultant d’infiltration d’eau dans les façades. Enfin, une déclaration à l’assurance est obligatoire pour bénéficier d’une assurance.

Qui doit déclarer le sinistre ?

Deux types de personnes peuvent déclarer le sinistre : soit la victime (en l’occurrence la propriétaire du logement), soit l’auteur (celui qui a provoqué le dégât des eaux). Dans le premier cas, la victime doit faire sa déclaration dans les plus brefs délais, en moyenne 5 jours suivant le sinistre. Si vous êtes locataire, vous devez également prévenir le propriétaire de la maison. Dans le deuxième cas, les mêmes obligations s’imposent, sauf qu’il faut déterminer l’origine de la fuite ou du sinistre pour prendre des mesures adéquates.  

Quels sont les renseignements pour la déclaration de sinistre ?

En cas de dégât des eaux, il y a des informations capitales qu’il faut mentionner dans la déclaration de sinistre. Vous devez impérativement indiquer vos coordonnées (nom, adresse) ainsi que le numéro de votre contrat d'assurance. Vous devez également décrire le sinistre, en cas il consiste, quand a-t-il eu lieu (date et heure) et le lieu évidement. Vous devez également dresser un état estimatif des meubles et divers objets détruits ou détériorés suite au sinistre, que vous allez joindre dans la déclaration. Une description des dommages matériels ou corporels avec le degré d’importance est également à faire dans une déclaration de sinistre. En cas de dégât des eaux ayant entraîné des dommages à des tiers, l’importance et la nature des dégâts sont à ajouter à votre déclaration. Enfin, vous devez mettre les coordonnées des victimes, s’il y en a. Cette déclaration est à envoyer par lettre recommandée avec accusé de réception à votre compagnie d’assurance.

Qu’est-ce que le constat amiable « dégât des eaux » ?

Afin que l’assureur ait toutes les informations relatives au dégât des eaux, un constat amiable est dressé avec les voisins. C’est un document officiel imprimable qui est généralement disponible sur le site web de votre compagnie d’assurance. Vous pouvez également vous le procurer directement auprès de votre compagnie d’assurance. Ce constat amiable de dégât des eaux décrit les circonstances du sinistre, ses causes, le lieu, la nature des dommages et les coordonnées des personnes concernées ainsi que celles de leur assurance. Ce document doit ensuite être adressé aux assureurs de toutes les personnes concernées. Même si aucun tiers n’est concerné, ce constat amiable est tout de même nécessaire pour corroborer le récit.

Quel assureur prend en charge le sinistre ?

Les conventions inter assurances s’occupent de tout. Il y a 2 types de conventions : la CIDRE (Convention d'indemnisation directe et de renonciation à recours en dégâts des eaux) et la CIDE-COP (pour les dégâts des eaux en copropriété). Si les dommages ne dépassent pas un montant plafonné, ces conventions prennent en charge le sinistre. A noter que 86% des sinistres dus à un dégât des eaux sont résolus dans les 3 mois seulement avec la convention CIDRE. La compagnie d’assurance peut demander une expertise à tout moment pour constater les dégâts. Cette démarche est courante et nécessaire pour une estimation objective des dommages à indemniser. Cette expertise cherche également la cause du sinistre. En vue de l’intervention des experts, il est important de laisser les mobiliers tels quels au moment de son passage. Sinon, vous devez au préalable prenne des photos de toutes les pièces endommagées qui ont été nettoyées ou touchées. Vous devez également rassembler toutes les preuves justifiant le sinistre pour éclairer les experts et de ce fait la compagnie d’assurance.

Comment se passe le remboursement suite à un dégât des eaux ?

Lorsque le sinistre entre dans le cadre des 2 conventions précitées, l’assuré et sa compagnie d’assurance se mettent d’accord sur le montant de l’indemnisation. C’est l’assureur qui envoie en premier une proposition d’indemnisation, avec l’avis des experts contactés. Si la victime n’est pas satisfaite du montant de l’indemnité, elle peut demander une contre-expertise, mais dont elle supportera les frais. Si ce recours ne donne toujours pas satisfaction à la victime, elle peut saisir un médiateur ou engager une poursuite judiciaire en dernier ressort. A ce stage, ce sera au juge d’apprécier les faits et de décider du montant de l’indemnisation auquel vous aurez droit.

Quels sont les différents travaux à prévoir ?

Selon les zones touchées, les travaux à entreprendre sont évidemment différents. Toutefois, lorsqu’une structure est inondée, vous devez impérativement avoir quelques réflexes. D’abord, vous devez vérifier le sol, surtout si ce dernier est en parquet. L’humidité s’infiltre aisément dans tous les recoins du sol pour, selon les cas, fragiliser la structure. Ensuite, vous devez également vérifier l’état de vos murs et de vos portes. Mais le plus important est la vérification de l’isolant, surtout pour prévenir les fuites thermiques. En effet, l’eau a pu atteindre l’isolant, ce qui a pu provoquer des dommages importants au niveau de l’isolation phonique et surtout thermique de votre maison. Dans le doute, pensez toujours à faire appel à des professionnels du bâtiment pour trouver tous les dommages suite au dégât des eaux. Cette intervention peut aussi vous aider à mieux estimer les dégâts et à les évaluer plus facilement lors de votre déclaration d’assurance.

SOS FUITE & Débouchage

PLM services & travaux répond et intervient immédiatement pour toute fuite d’eau et engorgement dans la région Ile de France.

01.34.44.58.46  ou Contactez-nous