Pourquoi domotiser son chauffage et sa climatisation ?

Pourquoi domotiser son chauffage et sa climatisation ?

Le système de climatisation et de chauffage représente environ 30 % de la consommation énergétique mondiale, ce qui est plutôt conséquent. Un système domotique peut justement gérer beaucoup plus aisément les sources de fraîcheur ou de chaleur grâce à la programmation et à l’automatisation. La différence dites-vous ? Économie d’énergie et confort tout simplement ! « Domotiquement parlant », on parle de maison intelligente ou de maison connectée.


Pourquoi la domotique ?

La domotique est une combinaison des techniques informatiques, électroniques et de télécommunications appliquées dans le secteur du bâtiment.

Son fonctionnement est simple : depuis une tablette ou un smartphone avec une application mobile téléchargée préalablement et reliée directement à la box domotique, on pourra, en quelques clics, piloter toute la maison à distance.

Il existe à ce jour 2 types de domotique. Le premier un est une technologie sans fil permettant de contrôler les équipements électriques d’une maison. Cependant, cette technologie peut être sujette à des pollutions électromagnétiques. Le deuxième est la technologie filaire. Plus sûr, l’interconnexion entre tous les appareils d’une habitation se fait plus facilement, mais prend toutefois beaucoup plus de temps à installer. Elle est conseillée pour les nouvelles habitations.

Les avantages de domotiser la climatisation et le chauffage

1. Température idéale en toute saison

Qui dit bonne température dit confort. À ce titre, même pas besoin de faire quoi que ce soit, car la domotique peut calculer toute la surface d’une maison grâce à ses dispositifs et émettre en conséquence la température idéale quelle que soit la saison. Bien entendu, on peut à tout moment saisir la commande manuelle afin de personnaliser les réglages de température.

2. Économie d’énergie

Le système de chauffage ou de climatisation couplé à la domotique permet non seulement de programmer à distance via une interface connectée, mais permet également d’économiser jusqu’à environ 10 à 15 % la consommation générale d’énergie.
Avec le développement de la fibre, sans oublier l’arrivée du 5G la domotique va encore beaucoup évoluer, mais deviendra surtout de plus en plus économique.

Pour chauffage par exemple, il existe actuellement plusieurs solutions domotiques qui s’y adaptent. Il y a les radiateurs intelligents, chaudière ou chauffe-eau connectés, thermostats programmables ou encore les radiateurs intelligents.

3. Confort permanent

Avec une maison intelligente, il est tout à fait possible de faire couler son bain tout en étant à 500 mètres de la maison, dans sa voiture, après le boulot. Le fait de pouvoir contrôler des objets connectés à distance rend la domotique une technologie très confortable d’utilisation quelle que soit l’habitation.

4. Sécurité des données

Quand on parle de technologie, d’informatique, on parle également d’attaques informatiques ! Cependant, les données d’un système domotique sont très bien cryptées et utilisent des technologies sophistiquées similaires aux services bancaires en ligne.

Les inconvénients de domotiser la climatisation et le chauffage

Des technologies sans failles, bien que rares, peuvent exister. Néanmoins, la domotique présente bel et bien quelques limites.

1. Coûteuse

Bien que la domotique soit une technologie très prometteuse, surtout en 2022, elle demeure inaccessible à la majorité des foyers. En 2018, 8 français sur 10 pensent que la domotique est encore trop chère.

Concernant les subventions, elles dépendent de plusieurs paramètres. Le crédit d’impôt accorde 30 % dans certaine partie de la domotique seulement.
Pour les travaux de rénovation, l’Anah subventionne les propriétaires jusqu’à 50 % du montant des dépenses à condition de respecter les 25 % de gain de performance énergétique.

2. Installation délicate

Pour espérer faire des économies d’énergies grâce à la domotique, il faut absolument bien étudier la prise en main de cette dernière. En cas de rénovation par exemple, une mauvaise isolation de l’habitation peut conduire à une sorte de fuite, ce qui fera grimper certainement la facture énergétique.

Comme mentionné un peu plus haut, il est indispensable que les équipements de climatisation ou de chauffage s’adaptent à la domotique afin de les relier. C’est pour cette raison que la domotique est beaucoup plus recommandée pour les rénovations ou les constructions neuves.

Domotiser la climatisation ou le chauffage : 4 conseils pour économiser plus 

* Comme il est possible de contrôler à distance et faire un suivi en temps réel de la consommation, il ne faut pas hésiter à anticiper ou opter pour une option préprogrammée afin de mesurer cette consommation.

* En optant pour une maison intelligente, il est possible de programmer ses habitudes en fonction des besoins de la famille. Dans ce cas, il suffit de choisir ou programmer manuellement le scenario qui convient le mieux à ces besoins. En d’autres termes : ne pas consommer inutilement.

* Il est aussi possible de régler la domotique en fonction de la météo. Pour cela, il suffit de se tenir informé quotidiennement et choisir les bons paramètres.

* Pour une économie d’énergie encore plus conséquente, des travaux d’isolations sont clairement indispensables : les fenêtres, les murs, les combles, etc.

Remarque :

Le coût de la mise en place d’une domotique varie en fonction du dispositif choisi et surtout des éléments pilotés. À savoir que tous les objets connectés peuvent être contrôlés par la domotique. Le prix se situe entre 8000 et 20 000 euros tout compris, voire plus pour une habitation neuve.

Avant d’opter pour une maison connectée, il faut se dire que le confort a un prix. En effet, on ne fait pas des économies à partir d’une technologie inaccessible à notre bourse.